Alors si, c’est une grosse erreur

Des « perles » de diagrammes faux, ces temps-ci, ça devient monnaie courante. Cela devient franchement inquiétant. En voici une de TF1, avec ce « vrai » juste au-dessus, si adéquat :

Capture d%u2019écran 2020-07-09 à 13.13.04 2

Il s’agit du taux de bacheliers parmi les candidats, par année.

Bon, si vous avez eu votre bac en 1995-2000, selon ce graphique, vous êtes drôlement fortiches, bravo. Alors moi, j’ai eu mon bac en 1990. Je n’ai pas souvenir d’avoir été une exception, ni que la tendance les années suivantes ait été à la baisse… D’ailleurs, la journaliste précise le taux de 1968 (certes haut) :

Capture d%u2019écran 2020-07-09 à 13.18.47

Vérification faite, la courbe juste ressemble à ceci :

EceMnvBXYAAhNpZ

C’est très ressemblant, à ceci près que l’axe des ordonnées ne démarre pas à 0, mais à 70%.

Je lis ici ou là que rhoooo allez booooon quoi, c’est pas si grave.

Mais si, c’est si grave. La façon de graduer un axe n’a rien d’un détail. C’est une information fausse et absurde : les deux personnes présentes sur le plateau et toutes celles qui ont travaillé à ce graphique ou l’ont vu auraient dû réagir. Comment croire que le taux du bac avoisinait 5% en 1995 ?

Le sujet en lui-même n’est pas d’importance, d’accord. Mais diffuser de fausses informations en a. Et que la culture mathématique soit si peu répandue aussi. Et que beaucoup n’accordent pas d’importance à la vérité également.

Et puis tout ça pour quoi ? Si personne ne réagit, c’est que tout le monde s’en fiche, qu’on se dit « Ah, tiens, un graphique avec des gens qui s’agitent autour », et qu’on ne regarde rien. Ou alors c’est pour le plaisir de ricaner dans le style « gniarkgniark, le bac ne vaut plus rien c’est normal les jeunes d’aujourd’hui sont tous débiles » ? Dans les deux cas, c’est désolant.

En principe, en fin de sixième, on sait faire ça, en maths :

Capture d’écran 2020-07-09 à 13.36.35

Et dès le CM1, on travaille ça :

Capture d’écran 2020-07-09 à 13.37.02

Mon propos n’est pas de dire que les auteurs de ce diagramme n’ont pas le niveau 6e (encore qu’en gestion de données, ils ne sont clairement pas au point). Mon propos est de mettre en évidence qu’il s’agit de compétences et de savoirs enseignés à l’école, et cela ne date pas des derniers programmes.

Alors comment se fait-il que nous échouions ainsi ? Sur quelque chose d’aussi concret, où l’erreur devrait être repérée par autoévaluation ?

Pour info, les données sont .

Capture d’écran 2020-07-09 à 13.44.34Capture d’écran 2020-07-09 à 13.44.23

David Vincent, collègue normand de maths, vient de me faire remarquer au sujet de ce dernier graphique que les données ainsi exposées on un sérieux air de continu alors qu’elles sont discrètes, et que la coloration sous la courbe donne encore un autre sens, pas seulement pour les matheux qui pensent intégrale d’ailleurs.

(Merci David !)

Site du blogIntégralité de l’article