Crue du fleuve Niger: plusieurs quartiers de la capitale sous les eaux

Habitations détruites, digues de protection dépassées, rizières et jardins maraîchers submergés: la furie des eaux du fleuve Niger s’est abattue mardi sur plusieurs quartiers de Niamey, a constaté un journaliste de l’AFP.
Dans un communiqué, le gouvernement nigérien a sommé les populations se trouvant le long du parcours des eaux « d’évacuer ces zones à risques » et « à mettre leurs biens à l’abri ».
La cote d’alerte rouge est déjà largement dépassée depuis fin juillet « en amont de Niamey », a-t-il souligné.