Le ratio, p’tit nouveau

19 juillet 2018 Aucun commentaire sur Le ratio, p’tit nouveau

Pfiou, j’ai bien tergiversé aujourd’hui : fractales ? Pavages ? Escher ? Star Wars ? Hé bien non, finalement : cookies. C’est bon, les cookies. Ma deuxième séquence de quatrième aborde donc la proportionnalité, le produit de fractions, la programmation. Le thème de la proportionnalité sera spiralé toute l’année, mais en ayant été institutionnalisé dès la première période je compte pouvoir enfoncer vigoureusement le clou jusqu’en juin. La proportionnalité, c’est vraiment ma priorité. Ce qui m’a donné envie de mitonner cette séquence, c’est la notion de ratio dans les projets de programmes. Une nouveauté, ça met en bouche, forcément : par quel bout l’amener ? Quel contenu ? Voilà donc une deuxième séquence prête. Pour aborder le produit de fraction, j’ai utilisé l’excellent travail de l’académie de Paris. Site du blog – Intégralité de l’article

La page du jeudi 19 juillet 2018

19 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du jeudi 19 juillet 2018

Idiomathique du jour Tous ensemble! Tous ensemble! On rencontre encore de nombreux partisans des mathématiques modernes dans les manifestations. Alexandre Khintchine  Le mathématicien soviétique Alexandre Iakovlevitch Khintchine est né le 19 juillet 1878. Ses travaux en mathématiques ont porté sur l'analyse réelle, la théorie des probabilités et les fractions continues. Il nous a laissé la constante de Khinchine. La loi faible des grands nombres est parfois appelée théorème de Khintchine.   Site du blog – Intégralité de l’article

La page du jeudi 19 juillet 2018

19 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du jeudi 19 juillet 2018

Idiomathique du jour Tous ensemble! Tous ensemble! On rencontre encore de nombreux partisans des mathématiques modernes dans les manifestations. Alexandre Khintchine  Le mathématicien soviétique Alexandre Iakovlevitch Khintchine est né le 19 juillet 1878. Ses travaux en mathématiques ont porté sur l'analyse réelle, la théorie des probabilités et les fractions continues. Il nous a laissé la constante de Khinchine. La loi faible des grands nombres est parfois appelée théorème de Khintchine.   Site du blog – Intégralité de l’article

La page du jeudi 19 juillet 2018

19 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du jeudi 19 juillet 2018

Idiomathique du jour Tous ensemble! Tous ensemble! On rencontre encore de nombreux partisans des mathématiques modernes dans les manifestations. Alexandre Khintchine  Le mathématicien soviétique Alexandre Iakovlevitch Khintchine est né le 19 juillet 1878. Ses travaux en mathématiques ont porté sur l'analyse réelle, la théorie des probabilités et les fractions continues. Il nous a laissé la constante de Khinchine. La loi faible des grands nombres est parfois appelée théorème de Khintchine.   Site du blog – Intégralité de l’article

Eduquons nos enfants sans violence

18 juillet 2018 Aucun commentaire sur Eduquons nos enfants sans violence

Sur le Monde.fr, Gilles Lazimi, médecin généraliste, revient sur la première campagne vidéo sur les violences verbales faites aux enfants, qu’il a coordonnée. « Crier, hurler, se moquer d’un enfant, peut avoir des conséquences sur son développement. (…) L’idée n’est pas de culpabiliser. Aujourd’hui, 90 % des parents sont bienveillants, et pourtant la plupart utilisent encore des méthodes dépassées. Les mots qui blessent n’aident jamais à grandir.«    « Frapper, crier, humilier n’est pas nécessaire pour poser des limites. Il faut réaliser que donner des droits aux enfants ne revient pas à les retirer aux parents, qui doivent rester les garants du « non ». Être bienveillant, ce n’est pas tout accepter. » Site du blog – Intégralité de l’article

Une séquence, une !

18 juillet 2018 Aucun commentaire sur Une séquence, une !

Et emblématique, en plus : c’est la séquence de quatrième sur le théorème de Pythagore. J’en ai eu, du mal à décoller. Alors j’ai fait de bons petits plats, j’ai bouquiné, j’ai fait ma 23ème lessive des vacances (non sans blague, c’est vrai. Et c’était la dernière du grand ménage, youhouuuu), j’ai peint des figurines Darkest Dungeon, je me suis embusquée dans le jardin avec mon appli de reconnaissance des chants des petits oiseaux (histoire de savoir qui sont mes colocs), j’ai trouvé une prof de langue des signes pour ma fille, j’ai discuté avec la petite collègue qui va si gentiment m’héberger une fois par semaine pour mon master… Bref je n’ai pas perdu mon temps. Tout en sachant que ça continuait de cogiter au fond de mon cerveau. Et puis paf, j’ai senti que j’étais prête à me mettre à la première séquence. Au départ, ce sont vos programmations, que vous m’avez envoyées, qui m’ont fait réfléchir et avancer. Et puis ensuite, comme souvent, c’est une vidéo Dudu qui m’a donné mon point de départ. Ils sont vraiment géniaux, ces Dudu. J’ai finalement mis tout un tas de choses dans la séquence, et elle me plaît bien. Elle

Laure Saint-Raymond : La science dont je rêve…

18 juillet 2018 Commentaires fermés sur Laure Saint-Raymond : La science dont je rêve…

« …se recentrer sur les progrès de la science et laisser les générations futures décider des noms qui passeront à la postérité. » – La tribune des mathématiciens Site du blog – Intégralité de l’article

La page du mercredi 18 juillet 2018

18 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du mercredi 18 juillet 2018

Idiomathique du jour C’est pour montrer l’importance des mathématiques qu’en France on a installé le premier ministre à l’hôtel Mathignon. Jean-Robert Argand et les nombres complexes  Le mathématicien suisse Jean-Robert Argand est né le 18 juillet 1768 à Genève.Mathématicien amateur, il est surtout connu pour son "Essai sur une manière de présenter les quantités imaginaires dans les constructions géométriques" où il donne une interprétation géométrique des nombres complexes comme points dans le plan, en faisant correspondre au nombre x+iy (où i est la racine carrée de -1) le point de coordonnées (x,y).On trouve ce texte sur Gallica ou sur amazon…   Site du blog – Intégralité de l’article

C’est parti pour mitonner une année de quatrième

17 juillet 2018 Aucun commentaire sur C’est parti pour mitonner une année de quatrième

Puisque j’en ai fini avec la programmation de sixième, il est temps de m’attaquer à la suite. Je ne connais pas exactement mon service, ce qui est très moyennement pratique, mais je vais quand même préparer le niveau de quatrième : c’est celui où je n’ai rien de récent. Evidemment je partagerai, comme je l’ai fait pour les sixièmes ; mais en attendant, puisque vous m’avez envoyé de si belles ressources de sixième, je lance un appel : z’avez quoi de sympa en quatrième, comme activités sympas et efficaces ? Merci m’sieurs-dames ! Site du blog – Intégralité de l’article