Blogs

Le ratio, p’tit nouveau

Blog Pierre Carrée 19 juillet 2018 Aucun commentaire sur Le ratio, p’tit nouveau

Pfiou, j’ai bien tergiversé aujourd’hui : fractales ? Pavages ? Escher ? Star Wars ? Hé bien non, finalement : cookies. C’est bon, les cookies. Ma deuxième séquence de quatrième aborde donc la proportionnalité, le produit de fractions, la programmation. Le thème de la proportionnalité sera spiralé toute l’année, mais en ayant été institutionnalisé dès la première période je compte pouvoir enfoncer vigoureusement le clou jusqu’en juin. La proportionnalité, c’est vraiment ma priorité. Ce qui m’a donné envie de mitonner cette séquence, c’est la notion de ratio dans les projets de programmes. Une nouveauté, ça met en bouche, forcément : par quel bout l’amener ? Quel contenu ? Voilà donc une deuxième séquence prête. Pour aborder le produit de fraction, j’ai utilisé l’excellent travail de l’académie de Paris. Site du blog – Intégralité de l’article

La page du jeudi 19 juillet 2018

Blog Blog à maths 19 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du jeudi 19 juillet 2018

Idiomathique du jour Tous ensemble! Tous ensemble! On rencontre encore de nombreux partisans des mathématiques modernes dans les manifestations. Alexandre Khintchine  Le mathématicien soviétique Alexandre Iakovlevitch Khintchine est né le 19 juillet 1878. Ses travaux en mathématiques ont porté sur l'analyse réelle, la théorie des probabilités et les fractions continues. Il nous a laissé la constante de Khinchine. La loi faible des grands nombres est parfois appelée théorème de Khintchine.   Site du blog – Intégralité de l’article

La page du jeudi 19 juillet 2018

Blog Blog à maths 19 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du jeudi 19 juillet 2018

Idiomathique du jour Tous ensemble! Tous ensemble! On rencontre encore de nombreux partisans des mathématiques modernes dans les manifestations. Alexandre Khintchine  Le mathématicien soviétique Alexandre Iakovlevitch Khintchine est né le 19 juillet 1878. Ses travaux en mathématiques ont porté sur l'analyse réelle, la théorie des probabilités et les fractions continues. Il nous a laissé la constante de Khinchine. La loi faible des grands nombres est parfois appelée théorème de Khintchine.   Site du blog – Intégralité de l’article

La page du jeudi 19 juillet 2018

Blog Blog à maths 19 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du jeudi 19 juillet 2018

Idiomathique du jour Tous ensemble! Tous ensemble! On rencontre encore de nombreux partisans des mathématiques modernes dans les manifestations. Alexandre Khintchine  Le mathématicien soviétique Alexandre Iakovlevitch Khintchine est né le 19 juillet 1878. Ses travaux en mathématiques ont porté sur l'analyse réelle, la théorie des probabilités et les fractions continues. Il nous a laissé la constante de Khinchine. La loi faible des grands nombres est parfois appelée théorème de Khintchine.   Site du blog – Intégralité de l’article

Eduquons nos enfants sans violence

Blog Pierre Carrée 18 juillet 2018 Aucun commentaire sur Eduquons nos enfants sans violence

Sur le Monde.fr, Gilles Lazimi, médecin généraliste, revient sur la première campagne vidéo sur les violences verbales faites aux enfants, qu’il a coordonnée. « Crier, hurler, se moquer d’un enfant, peut avoir des conséquences sur son développement. (…) L’idée n’est pas de culpabiliser. Aujourd’hui, 90 % des parents sont bienveillants, et pourtant la plupart utilisent encore des méthodes dépassées. Les mots qui blessent n’aident jamais à grandir.«    « Frapper, crier, humilier n’est pas nécessaire pour poser des limites. Il faut réaliser que donner des droits aux enfants ne revient pas à les retirer aux parents, qui doivent rester les garants du « non ». Être bienveillant, ce n’est pas tout accepter. » Site du blog – Intégralité de l’article

Une séquence, une !

Blog Pierre Carrée 18 juillet 2018 Aucun commentaire sur Une séquence, une !

Et emblématique, en plus : c’est la séquence de quatrième sur le théorème de Pythagore. J’en ai eu, du mal à décoller. Alors j’ai fait de bons petits plats, j’ai bouquiné, j’ai fait ma 23ème lessive des vacances (non sans blague, c’est vrai. Et c’était la dernière du grand ménage, youhouuuu), j’ai peint des figurines Darkest Dungeon, je me suis embusquée dans le jardin avec mon appli de reconnaissance des chants des petits oiseaux (histoire de savoir qui sont mes colocs), j’ai trouvé une prof de langue des signes pour ma fille, j’ai discuté avec la petite collègue qui va si gentiment m’héberger une fois par semaine pour mon master… Bref je n’ai pas perdu mon temps. Tout en sachant que ça continuait de cogiter au fond de mon cerveau. Et puis paf, j’ai senti que j’étais prête à me mettre à la première séquence. Au départ, ce sont vos programmations, que vous m’avez envoyées, qui m’ont fait réfléchir et avancer. Et puis ensuite, comme souvent, c’est une vidéo Dudu qui m’a donné mon point de départ. Ils sont vraiment géniaux, ces Dudu. J’ai finalement mis tout un tas de choses dans la séquence, et elle me plaît bien. Elle

Laure Saint-Raymond : La science dont je rêve…

Blog Images des mathématiques 18 juillet 2018 Commentaires fermés sur Laure Saint-Raymond : La science dont je rêve…

« …se recentrer sur les progrès de la science et laisser les générations futures décider des noms qui passeront à la postérité. » – La tribune des mathématiciens Site du blog – Intégralité de l’article

La page du mercredi 18 juillet 2018

Blog Blog à maths 18 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du mercredi 18 juillet 2018

Idiomathique du jour C’est pour montrer l’importance des mathématiques qu’en France on a installé le premier ministre à l’hôtel Mathignon. Jean-Robert Argand et les nombres complexes  Le mathématicien suisse Jean-Robert Argand est né le 18 juillet 1768 à Genève.Mathématicien amateur, il est surtout connu pour son "Essai sur une manière de présenter les quantités imaginaires dans les constructions géométriques" où il donne une interprétation géométrique des nombres complexes comme points dans le plan, en faisant correspondre au nombre x+iy (où i est la racine carrée de -1) le point de coordonnées (x,y).On trouve ce texte sur Gallica ou sur amazon…   Site du blog – Intégralité de l’article

C’est parti pour mitonner une année de quatrième

Blog Pierre Carrée 17 juillet 2018 Aucun commentaire sur C’est parti pour mitonner une année de quatrième

Puisque j’en ai fini avec la programmation de sixième, il est temps de m’attaquer à la suite. Je ne connais pas exactement mon service, ce qui est très moyennement pratique, mais je vais quand même préparer le niveau de quatrième : c’est celui où je n’ai rien de récent. Evidemment je partagerai, comme je l’ai fait pour les sixièmes ; mais en attendant, puisque vous m’avez envoyé de si belles ressources de sixième, je lance un appel : z’avez quoi de sympa en quatrième, comme activités sympas et efficaces ? Merci m’sieurs-dames ! Site du blog – Intégralité de l’article

Ballon rond

Blog Images des mathématiques 17 juillet 2018 Commentaires fermés sur Ballon rond

On joue au football… on ne regarde même pas le ballon ! Rediffusion d’un article publié le 11 juin 2010. – Café des maths / Piste verte, featured Site du blog – Intégralité de l’article

La page du mardi 17 juillet 2018

Blog Blog à maths 17 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du mardi 17 juillet 2018

Idiomathique du jour Pour discuter de leurs différences les mathématiciens s’assoient à la table de soustraction. Boris Delone (ou Delaunay)  Le mathématicien russe Boris Nikolaevich Delone (Delaunay est une francisation) est mort le 17 juillet 1980. On le connait surtout pour la triangulation de Delaunay. La triangulation de Delaunay d'un ensemble de n points est l'unique triangulation telle qu'un cercle passant par les trois points d'un triangle ne contienne aucun autre point.   Terence Tao  Le mathématicien américain Terence Tao est né le 17 juillet 1975. En 1986, 1987, et 1988, Tao fut le plus jeune participant aux Olympiades internationales de mathématiques, où il gagna respectivement des médailles de bronze, argent, puis or.En 2004, Ben Green et Terence Tao ont démontré le Théorème de Green-Tao selon lequel il existe des suites arithmétiques en nombres premiers arbitrairement longues.En 2006, Terence Tao a reçu la médaille Fields.   Henri Poincaré  Le mathématicien, physicien et philosophe français Henri Poincaré est mort le 17 juillet 1912. Poincaré est le fondateur de la topologie algébrique. Ses principaux travaux mathématiques ont eu pour objet la géométrie algébrique, des types de fonctions particuliers (les fonctions dites "automorphes"), les équations différentielles.Il a posé en 1904 la célèbre conjecture

On s’y colle !

Blog Pierre Carrée 16 juillet 2018 Aucun commentaire sur On s’y colle !

Question du jour : vous collez les leçons ? Les élèves ne copient pas ? Hé bien oui, nous collons, la grande majorité du temps. Les élèves écrivent le cours seulement lorsque la trace est « exotique », difficile à obtenir en numérique sans y passer trop de temps, ou lorsque ce serait moins joli/rigolo/clair. En revanche, dans la plupart des cas, ce ne sont pas les leçons que j’ai mises à disposition sur la Box qui seront collées : en général, nous construisons la trace ensemble, et je la paie et je la mets en page d’ici à la fois suivante. Et là, je photocopie, l’élève distributeur distribue et chacun colle, à la page que j’annonce, pour que ce soit au bon endroit du cahier de leçons numéroté. En fait, je préfère garder du temps pour travailler : réfléchir, chercher, communiquer, résoudre. Recopier, ça ne m’intéresse pas beaucoup, voire pas du tout. Si des élèves ont besoin d’écrire pour retenir (Mathieu Gangnon explique cependant que recopier sans sélectionner et hiérarchiser les informations est tout à fait inutile), ils peuvent le faire à la maison, mais ce ne sera pas fait en classe. En revanche, je consacre du temps en classe pour

Toute une carrière de prof

Blog Pierre Carrée 16 juillet 2018 Aucun commentaire sur Toute une carrière de prof

Sur le Café Pédagogique, un enseignant d’histoire-géo écrit le bilan de sa carrière d’enseignant. Alain Daziron écrit, au moment de prendre sa retraite : « Au fil des années, on a l’étrange sentiment de tout savoir et de ne rien savoir sur l’univers de la classe. De se dire qu’un grain de sable peut tout faire basculer et que des moments de grâce sont à portée de main. Sans doute faisons-nous un métier impossible (surtout au collège) mais tellement fondateur et qui nous engage au plus profond de nous-mêmes. » Selon lui, l’expérience c’est « presque uniquement la confiance en soi, la capacité à faire le gros dos et ne pas être déstabilisé ou miné dans son être dans l’épreuve du feu« . Il évoque « la solitude du métier », « la peur légitime de l’arène qu’est la classe« . Il décrit aussi la soif de découverte, de curiosité, la capacité à l’émerveillement des enfants, et on sent bien que cela le décrit aussi. Il fait aussi le point, de là où il est, sur le système. C’est intéressant, je vous en conseille la lecture intégrale. En lisant ce texte, j’ai pensé à mes étudiants, ceux qui vont arriver dans le métier cette année. Suivez donc ce

Sixième : c’est prêt !

Blog Pierre Carrée 16 juillet 2018 Aucun commentaire sur Sixième : c’est prêt !

Voilà, j’ai fini pour le niveau sixième. Enfin,jusqu’à ce que je découvre encore de super ressources parmi ce que vous m’avez envoyé. Et puis jusqu’à ce que je change d’avis. Mais bon, j’ai une bonne trame : les activités, les supports, les leçons. Les évaluations et la majeure partie des exercices, en revanche, je verra ça en direct, car cela dépend beaucoup des élèves. J’ai mis la Dropbox à jour. Site du blog – Intégralité de l’article

4.9.25

Blog Images des mathématiques 16 juillet 2018 Commentaires fermés sur 4.9.25

– Figures sans paroles / Les figures sans paroles Site du blog – Intégralité de l’article

La page du lundi 16 juillet 2018

Blog Blog à maths 16 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du lundi 16 juillet 2018

Idiomathique du jour J’adore les maths, mais je n’aime pas la corrida, malgré ses mathadors. Les mathématiques et la bombe atomique  La première des trois bombes atomiques conçues et produites par le projet Manhattan a été testée le 16 juillet 1945. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, la conception de la bombe atomique ne fut pas qu'une affaire de physiciens; les nombreux calculs qui ont du être mis en oeuvre ont nécessité l'intervention d'éminents mathématiciens, comme John von Neumann. Une conférence de Amy Dahan, intitulée "Les mathématiques au service de la guerre froide" (novembre 2005) et visible sur le site de la Cité des Sciences, nous rappelle que certaines des nombreuses applications des mathématiques sont directement reliées à la guerre. La deuxième guerre mondiale n'est pas une simple parenthèse dans l'histoire des sciences, en particulier celle des sciences mathématiques. Aux Etats-Unis, réunis au sein de l'Applied Mathematics Panel, des groupes de mathématiciens se mobilisent et mettent leurs travaux au service de l'effort de guerre américain.Au cours de la période de la guerre froide, la dimension stratégique et technologique des mathématiques, se confirme et s'amplifie. Il s'avère que le nucléaire, l'aéronautique, la conquête spatiale ou encore la prévision météorologique ont un

Juin ça rime avec examens

Blog Pierre Carrée 15 juillet 2018 Aucun commentaire sur Juin ça rime avec examens

Juin, le temps des examens, l’invasion totale dans les médias : bientôt c’est le bac de philo (tiens, et le bac pro qui est passé, on s’en f%&* ?), ça y est c’est le bac de philo, et puis les autres épreuves, et puis le DNB, et puis cette épreuve-ci était trop difficile, et puis un paquet de copies a été perdu là-bas, et puis les rattrapages, et puis cette année parcoursup… Pfiou, c’est fini. Bon, et alors ça donne quoi ? Le DNB Le Café Péda fait un bilan du DNB 2018 : « après l’année record qu’a été 2017, c’est la chute. Avec 87% de reçus, le taux de réussite est en recul de 2% par rapport à 2017″. Et oui, 2%, c’est beaucoup : il y a quand même eu plus de 800 000 candidats cette année. « La série générale obtient 88% de lauréats (-1.8%) et la série professionnelle seulement 78% (-1.6%). Les filles réussissent mieux que les garçons avec 91% de réussite contre 84% pour les garçons« . Pourquoi cette baisse ? Là encore, le Café péda explique : lors de la session précédente, avec la réforme, « la majorité des candidats arrivait aux épreuves finales avec suffisamment de points pour

Si nous donnions moins d’importance aux diplômes…

Blog Pierre Carrée 15 juillet 2018 Aucun commentaire sur Si nous donnions moins d’importance aux diplômes…

Sur le blog Vivement l’école !, Marie Duru-Bellat, ancienne COPSY, sociologue de l’éducation, marraine de la Journée du refus de l’échec scolaire, parle du système d’orientation français. Elle décrit un système très institutionnalisé, encadré par des professionnels spécialisés, mais qui ne fonctionne pas bien. Elle note aussi l’aspect rigide de ce système et l’angoisse qu’il génère, alors que justement plus de souplesse permettrait de mieux préparer nos jeunes à un avenir autrement qu’en référence à ce que nous avons connu. Ce système d’orientation, selon Marie Duru-Bellat, « cristallise les inégalités d’une part parce qu’il donne un poids essentiel à la réussite scolaire telle qu’évaluée par les notes ; or dans notre pays, la réussite des élèves est particulièrement marquée par leur milieu social d’origine, sans compter les imperfections de la notation elle-même. (…) Mais notre système cristallise aussi les inégalités parce qu’il donne, officiellement du moins, beaucoup de poids aux voeux des élèves et de leurs familles : or ces vœux sont très inégalement ambitieux et informés. C’est un constat que l’on fait dans la plupart des pays européens : dans les inégalités sociales de cursus scolaires, les inégalités tenant spécifiquement à l’orientation comptent pratiquement autant que les inégalités liées à la réussite scolaire. Peut-être faudrait-il parfois,

La page du dimanche 15 juillet 2018

Blog Blog à maths 15 juillet 2018 Commentaires fermés sur La page du dimanche 15 juillet 2018

Idiomathique du jour Les résultats d’un sondage ne sont pas à prendre avec des pincettes, mais avec des fourchettes. Sous le fer à cheval, la plage…  Le mathématicien américain Stephen Smale est né le 15 juillet 1930.Il a travaillé sur de très nombreux domaines des mathématiques, entre autres la topologie différentielle, les systèmes dynamiques, la théorie de la complexité et l'économie mathématique. Lauréat de la médaille Fields en 1966, pour ses remarquables travaux en topologie différentielle, sa réputation est due à une démonstration de la conjecture de Poincaré pour les dimensions supérieures à 4. Il est également célèbre pour l'inversion de la sphère.Stephen Smale est aussi un personnage haut en couleur, figure typique des années 1960 à Berkeley, activiste politique mais aussi influencé par la « contre-culture ».   Abul Wáfa et la trigonométrie  Le mathématicien et astronome persan Abul Wafa est mort le 15 juillet 998.En mathématiques, il a établi les identités trigonométriques suivantes :sin(a + b) = sin(a)cos(b) + cos(a)sin(b)cos(2a) = 1 – 2sin²(a)sin(2a) = 2sin(a)cos(a) En astronomie, il a développé la trigonométrie sphérique et a découvert la formule des sinus en géométrie sphérique (qui a une similitude avec la loi des sinus).   Site du blog –